© 2009 - Droits réservés à Vivere  

Soutien à l'adoption de nouveau-nés canadiens

Pour le ou les parent(s) biologique(s) songeant à confier leur nouveau-né en adoption

- Informations de base sur le fonctionnement de l'adoption à la naissance dans la province/régions administratives de résidence du ou des parent(s) biologique(s) ;

- Référence aux personnes ressources clés au sein de l'appareil gouvernemental et/ou, dans la plupart des provinces canadiennes, les agences d'adoption privées ;

- Soutien moral, administratif, matériel et financier (achats directs plutôt que transferts de fonds), pendant la grossesse, à l'accouchement, à l'adoption et après, sans limite de temps, jusqu'à ce que le ou les parent(s) biologique(s) demande(nt) l'arrêt du service ;

- Réseau de « marraines » bénévoles prêtes à soutenir le ou les parent(s) biologique(s) comme si c'était leur propre famille, avec de l'aide aux tâches ménagères, aux commissions et au transport ainsi qu'une présence aimante à la maison ou pour des sorties ;


Pour les personnes songeant à adopter un nouveau-né canadien

- Référence aux personnes ressources clés au sein de l'appareil gouvernemental et/ou, dans la plupart des provinces canadiennes, les agences d'adoption privées ;

- Information sur les prestations gouvernementales de soutien à l'adoption ;

Pour les professionnels de la santé

- Outils de présentation de l'option de l'adoption à la naissance comme issue de grossesse possible : dépliant bilingueaffiche

Fonctionnement du service

Le service d'information et de soutien à l'adoption de nouveau-nés canadiens Vivere ne comporte aucun frais. Tous nos services sont offerts par des bénévoles qui ont pour objectif de simplement être au service de la personne qui choisit de confier son enfant en adoption.

Les demandes d'aide passent toutes, sans exception, par la coordonnatrice régionale, également bénévole et sur appel. C'est la coordonnatrice régionale qui fixe les plages horaires du bénévolat et qui choisit le ou les bénévole(s) requis pour les tâches demandées par le ou les parent(s) biologique (s), selon les disponibilités des bénévoles et selon un principe de rotation des bénévoles ;

Les plages horaires sont d'un minimum de 1 heure et d'un maximum de 3 heures ;

Les services peuvent commencer à être offerts à 7 h le matin et doivent être terminés au plus tard à 20 h ; Ils peuvent s'offrir sept jours sur sept. Le bénévole doit faire rapport de son bénévolat par téléphone à la coordonnatrice à la fin de sa plage horaire (nombre d'heures ; tâches accomplies).
La coordonnatrice effectue toujours un appel de suivi auprès de la personne aidée, après le bénévolatd'une personne, pour vérifier si tout s'est bien passé ; Tout bénévole faisant l'objet de plaintes importantes, fondées et vérifiées et qui, une fois avisé de celles-ci, refuser de se corriger et/ou de réparer tout tort fait, doit être promptement remercié de ses services. Puisqu'un réseau de soutien se forme autour du ou des parent(s) biologique(s), les bénévoles n'ont pas une charge trop accablante par rapport à la personne aidée. Aucun engagement à long terme n'est exigé des bénévoles, bien que celui-ci puisse être bénéfique et souhaitable.
Vivere
Nos services